3 tendances RH à suivre, en tant que jeune entrepreneur

Publié par
Isabelle Eygenraam

En tant que jeune entrepreneur, vous vous concentrez souvent sur un produit ou un service. Une structure organisationnelle complexe n’est pas (encore) à l’ordre du jour dans votre entreprise, des descriptions de fonctions détaillées encore moins : vos travailleurs flexibles jouent souvent plusieurs rôles à la fois. Votre stratégie RH doit parfaitement correspondre à cette situation unique et soutenir pleinement vos collaborateurs pour maximiser leur productivité et permettre à votre entreprise d’accroître ses parts de marché. « Efficace » et « durable » sont les mots-clés des tendances RH qui vous font progresser.

Onboarding : investir dans l’avenir

Le rythme est souvent effréné dans une petite entreprise. Vous avez aussi mille et une choses à penser. La tentation est donc grande de jeter directement les nouveaux collaborateurs dans la fosse aux lions. Et pourtant… Investir suffisamment de temps en eux vaut la peine. Et nous ne pensons pas seulement aux formations, que vous avez peut-être prévues, mais surtout à l’onboarding.

 

L’onboarding, ce processus par lequel le nouveau collaborateur s’approprie la culture de l’entreprise et apprend à connaître ses collègues, est souvent négligé. Il ressort cependant d’études que ces aspects sont tout aussi cruciaux pour l’intégration dans l’entreprise et la productivité. Grâce à un bon onboarding (désignation d’un parrain, suivi régulier de la situation, clarification des « règles non écrites », etc.), les nouveaux collaborateurs sont non seulement plus vite intégrés, mais ont aussi moins tendance à changer d’emploi.

Une courte procédure de recrutement

Une procédure de recrutement raccourcie est la deuxième tendance RH qui correspond aux jeunes entrepreneurs. L’époque où les candidats devaient attendre de longues semaines près de leur boîte aux lettres ou devant leur écran d’ordinateur dans l’espoir d’une réaction de leur futur employeur est, à juste titre, révolue. Logique : vous désirez intégrer de nouveaux effectifs le plus vite possible pour vous soulager, vous et votre personnel. Une procédure de recrutement raccourcie réduit également les chances d’abandon des candidats (surtout ceux qui sont bien placés sur le marché, car ils n’ont bien souvent pas besoin d’offres d’emploi). Une phase de recrutement brève a enfin un effet positif pour vous en vous profilant d’emblée comme un entrepreneur innovant et dynamique.

Recruter via les réseaux sociaux

Pour conclure, vous devez vous poser la question de savoir où vous allez chercher les nouveaux talents qui renforceront votre équipe. Vous vous limitez à LinkedIn ? Vous risquez alors de passer à côté de nombreux collaborateurs potentiels. N’hésitez pas, par exemple, à leur envoyer des messages via Twitter (sans limite de longueur) ou à publier sur Facebook pour dire que vous êtes à la recherche d’un nouveau talent.

Restez informé

Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités dans votre boîte mail.