Comment déduire mes frais télécom en tant qu’indépendant ?

Publié par
Isabelle Eygenraam

C’est une question que bon nombre d’indépendants se posent quand ils se lancent et elle est plutôt légitime. Comment savoir si l’on peut déduire fiscalement ses frais télécom et comment les calculer correctement ?  Ni une ni deux, on vous livre quelques conseils.

Quels sont les frais pris en compte ?

Comme pour d’autres domaines (restaurants, achats de matériels, …), il faut ici distinguer les frais qui ont un rapport avec votre profession et les frais privés.
Toutefois, il peut exister une certaine zone d’ombre dans le cas d’une connexion internet à la maison par exemple. Vous l’utilisez tant pour votre activité professionnelle que pour un usage privée.
C’est ce qu’on appelle les « frais mixtes ».

Dans le cas de frais purement professionnels, vous pouvez les déduire entièrement si
, entre autres conditions, ils ont « pour but d’acquérir ou conserver des revenus ».
Vous avez par exemple acheter un appareil photo pour alimenter votre site internet de vente en ligne. Il vous faudra alors fournir la facture d’achat, la preuve de payement, le ticket de caisse, tout document pouvant prouver l’achat et la date de celui-ci.


Pour les frais dits mixtes, ne sera prise en compte que la partie professionnelle. A vous donc de la calculer. Attention qu’il vous faudra prouver ce calcul (facture détaillée de vos appels téléphoniques par exemple ce qui permettra de vérifier quels sont les appels passés dans un but professionnel et les appels d’ordre privé). Veillez également à conserver tous les documents des 7 dernières années.

Tenir compte des frais de l’année en cours

Vous avez identifié les frais pouvant être déduits, vous avez les preuves que ces dépenses ont bien été effectuées.
Il vous reste alors à tenir compte que ces dernières
doivent :
- soit avoir été effectuées de manière effective au cours de l'année durant laquelle elles ont été déduites des revenus,
- soit avoir le caractère d'une dette certaine et liquide, c.-à-d. que le montant de la dette doit avoir été comptabilisé à la fin de l'année. Si ce n’est pas l’année en cours qui est concernée, vous pourrez la déclarer l’année prochaine.

Vos équipements multimédia aussi

Comme pour les frais cités précédemment, vous pouvez déduire entièrement vos équipements (smartphone ou tablette par exemple) pour peu qu’ils soient utilisés dans le cadre professionnel. Ici, il est bon de rajouter qu’aucun montant maximum n’est imposé. Que votre smartphone ou votre tablette coûte 100 euros ou 1000 euros, c’est à l’appréciation de chacun. Veillez donc à toujours conserver toutes vos preuves d’achat (ticket de caisse et/ou facture établie par le vendeur). Et petit conseil : faites-en également des copies pour les garanties.

Quelques sites qui peuvent être utiles :
https://www.1819.brussels/fr
https://finances.belgium.be/fr/entreprises
https://www.becompta.be
https://www.wikipreneurs.com

Restez informé

Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités dans votre boîte mail.