Comment définir les bons KPI pour assurer la croissance de votre entreprise ?

Publié par
Stéphanie Etienne

En tant qu'entrepreneur, vous avez probablement déjà entendu l'expression « si vous voulez connaître quelque chose, mesurez-le ». C'est vrai, pour autant que vous sachiez ce qu'il faut mesurer. Déterminer vos Key Performance Indicators (KPI) est un bon point de départ. Ces indicateurs vous aident à suivre de près vos objectifs.  

Des objectifs concrets : la condition de base pour utiliser les KPI

Vous n'avez aucun intérêt à désigner à l'aveuglette quelques facteurs comme étant des KPI. Avant de pouvoir définir les KPI de votre entreprise, vous devez savoir quelle direction devra prendre votre croissance. Il est dès lors judicieux de (faire) réaliser une analyse SWOT approfondie. Celle-ci dévoile les forces (Strengths), faiblesses (Weaknesses), opportunités (Opportunities) et menaces (Threats) dans votre entreprise. Associez vos forces et opportunités pour retrouver une éventuelle trajectoire de croissance et compilez les faiblesses et menaces pour faire l'inventaire des risques principaux. Les informations SWOT peuvent être combinées à votre mission et votre vision afin de formuler des objectifs stratégiques et opérationnels. 

Caractéristiques des bons KPI

Vos KPI devraient répondre au principe SMART : chaque KPI doit être spécifique, mesurable, acceptable, réaliste et temporairement défini. Autres caractéristiques des bons KPI : 

  • Les KPI sont un processus : ils font régulièrement l'objet d'un suivi et de discussions pour être mis au point le cas échéant. 

  • Less is more. Limitez le nombre de KPI aux éléments les plus importants pour que le tout reste gérable. Cinq suffisent généralement.  

  • Tourné vers l'avenir. Vos KPI servent à améliorer les choses, mais vous voulez aussi qu'ils vous accompagnent le plus longtemps possible. La clé est de les formuler de la manière la plus concrète possible et de veiller en même temps à ce qu'ils tiennent compte de suffisamment de facteurs. Ainsi, « minimum 75 % des trains doivent rouler en suivant les horaires » est un meilleur KPI que « minimum 75 % des trains doivent partir à l'heure ». Un train qui part à l'heure peut en effet toujours accumuler du retard en chemin. 

  • Ils influencent toute l'organisation. Cela signifie que tant les collaborateurs que les partenaires doivent en percevoir l'utilité. 

KPI à différents niveaux et dans plusieurs domaines

En raison de leur fonction clé dans l'entreprise, les KPI ont tout intérêt à être divisés. Vous pouvez le faire comme vous l'entendez. Quelques suggestions : 

  • KPI pour la mission et la mission, les objectifs stratégiques et objectifs opérationnels. 

  • Par domaine : général, financier, RH, vente, technique, en ligne, etc. 

  • Dans les catégories du pionnier des KIP Wouter Van den Berghe : indicateurs d'objectifs, indicateurs de processus et indicateurs d'organisation. 

  • KPI pour déterminer si une mission spécifique est judicieuse. 

Quand n'est-il pas intéressant de recourir aux KPI ?

Si votre entreprise est en pleine phase de transition, les KPI ne sont sans doute pas utiles. Par ailleurs, si vous cherchez toujours les éléments qui aideront votre entreprise à réussir le déploiement de sa stratégie, penchez-vous plutôt sur les facteurs clés de succès (FCS). Une fois ceux-ci trouvés, déterminer vos KPI sera un jeu d'enfant. 

Restez informé

Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités dans votre boîte mail.