Envoi de newsletters : huit do’s and don’ts à respecter

Publié par
Stéphanie Etienne

Has-been, la newsletter ? Pas si vous la concevez avec intelligence ! Commencez par laisser les introductions formelles et formules de politesse pompeuses au placard, l’essentiel est d’offrir à vos lecteurs un aperçu intéressant et personnel des coulisses de votre entreprise. Comment y parvenir ? Découvrez-le dans cet article, de sorte que le temps et l’énergie que vous investissez dans la rédaction de votre newsletter en vaillent vraiment la chandelle !

1. Utilisez un style « maison » reconnaissable

Afin que votre newsletter sorte du lot dans les océans d’e-mails que sont les boîtes de réception, il est essentiel de la rédiger avec un style « maison » facilement reconnaissable. Sans même en avoir lu un seul mot, les destinataires de votre newsletter doivent savoir à quelle marque ou entreprise ils ont affaire.

2. Respectez le RGPD

Ce 25 mai 2018 entre en vigueur le RGPD (Règlement général sur la protection des données) de la Commission européenne. Conformément à ce nouveau règlement, il vous est interdit de récolter à votre guise les données personnelles de citoyens européens. De plus, vos destinataires doivent pouvoir indiquer s’ils souhaitent bel et bien recevoir votre newsletter. Découvrez dans ce document les règles à respecter en matière d’opt-in.

3. N’en dites pas trop

Ne tentez pas de communiquer un maximum d’informations, limitez-vous plutôt à l’essentiel. Selon une étude de la Data Driven Marketing Association (DDMA), il apparaît que les lecteurs ne souhaitent pas lire plus de cinq points différents dans une newsletter.

4. Rédigez un objet attrayant

Une newsletter envoyée par e-mail avec un objet insipide et peu parlant finira bien vite dans la corbeille sans même être lue. Plutôt que d’envoyer un e-mail intitulé « Newsletter mars 2018 », donnez déjà un avant-goût du contenu de votre newsletter grâce à un objet attrayant. Bref, indiquez quels sujets intéressants les lecteurs pourront y découvrir !

5. Donnez un aperçu des coulisses

Ne remplissez pas votre newsletter d’informations techniques et de bla-bla commercial, mais jouez plutôt la carte personnelle. Vous avez participé à une chouette activité de groupe ? Votre magasin ou bureau vient d’être rénové ? N’hésitez pas à transporter vos lecteurs dans les coulisses de votre entreprise.

6. Dites adieu aux longues introductions

Présenter votre entreprise et résumer le contenu dans votre newsletter en à peine cinq lignes ? Inutile de tenter l’exercice. Si vous suivez notre conseil no 4, vos lecteurs pourront déjà se faire une idée du contenu de votre mail grâce à son objet. L’objectif est d’éviter qu’une introduction trop longue leur coupe l’envie de découvrir la suite de votre newsletter.

7. Analysez vos résultats

Il existe une multitude d’outils faciles d’utilisation qui, à l’aide de tests A/B, vous permettent de découvrir quelle suite d’articles ou call-to-action livre les meilleurs résultats. Mais ce n’est pas tout ! De tels outils vous indiquent aussi quels sont les articles les plus populaires auprès de vos lecteurs. MailChimp est l’outil d’analyse d’e-mails le plus connu et le plus utilisé (à juste titre) sur le marché.

8. Ne délaissez pas vos lecteurs mobiles

Saviez-vous que près de la moitié de vos lecteurs consulteront votre newsletter grâce à leur smartphone ? Concevez donc une newsletter réactive, dont la mise en page s’adapte à l’écran sur lequel elle s’affiche.

Restez informé

Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités dans votre boîte mail.