Les start-ups aussi ont besoin d’une politique RH

Publié par
Isabelle Eygenraam

En tant qu’entrepreneur, vous désirez non seulement que votre idée novatrice et unique prenne vie, mais aussi qu’elle vous ouvre les portes du succès. Il est dès lors compréhensible que vous souhaitiez monter une équipe au plus vite et succombiez à la tentation de définir à la hâte une politique RH sommaire. Après tout, cette politique « n’est pas indispensable au bon déroulement des opérations »… Grossière erreur ! Une politique RH de qualité est bel et bien indispensable pour les start-ups qui voient leur avenir en grand.

Les avantages d’une politique RH pour les start-ups

Vous comptez élaborer votre politique RH une fois votre start-up bien établie sur le marché, une fois votre produit phare lancé ou le contrat signé avec le client que vous souhaitiez attraper dans vos filets ? En tant qu’entrepreneur, toutes les raisons sont bonnes pour remettre à plus tard l’élaboration de sa politique RH. Pourtant, une politique de ressources humaines bien pensée présente une multitude d’avantages, et ce, quelle que soit la situation de votre start-up :

  • Il s’agit d’un précieux guide pour traiter vos collaborateurs de manière équitable et appliquer les mêmes règles pour tous.
  • Elle empêche les malentendus avec vos collaborateurs à propos de ce qui est autorisé ou non sur le lieu de travail et ce à quoi ils peuvent s’attendre de votre part.
  • Elle vous fait gagner du temps et des ressources précieuses en cas de discussions avec un collaborateur ou, dans les situations les plus graves, de conflit qui se solde par un procès en justice.
  • Une absence de politique RH peut démotiver vos collaborateurs et affecter leur loyauté.
Que doit comprendre une politique RH ?

Le contenu d’une politique RH varie bien entendu d’une start-up à une autre, mais toutes doivent présenter certains éléments en commun. Pour commencer, tous les travailleurs doivent savoir comment sont calculés leurs salaires, si des bonus sont accordés (et si oui, quelle est leur méthode de calcul), quelles sont les règles en matière d’heures supplémentaires et de licenciement, et quels avantages extralégaux leur sont accordés. Votre politique RH doit par ailleurs contenir des informations concernant la prise de fonction et le départ de la société, l’utilisation du patrimoine de l’entreprise (ordinateurs, connexion internet…) et l’éthique sur le lieu de travail (p. ex. intimidation sexuelle, harcèlement, fuite d’informations confidentielles, etc.). Pour terminer, votre politique RH doit aussi inclure votre politique en matière de congés.

Vous ne savez pas par quoi commencer afin de définir votre politique HR ? N’ayez pas peur de jouer cartes sur table avec vos collaborateurs et de demander leur aide. Vous serez surpris du nombre d’idées intéressantes que vous récolterez de la sorte !

Restez informé

Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités dans votre boîte mail.