Quand le digital transforme l’organisation du travail

Publié par
Isabelle Eygenraam

La transformation digitale des entreprises modifie en profondeur l'organisation du travail : les compétences numériques deviennent indispensables et le bureau fait sa mue. La collaboration est désormais de mise à tous les niveaux, plaçant l’humain au cœur de l’innovation.

La compétence digitale, un sésame vers l’emploi

Le numérique évolue sans cesse et avec lui les besoins en termes de compétences et d’emplois. Cette évolution des compétences numériques touche tous les métiers dits « classiques » : 90 % des emplois requièrent un minimum de compétences numériques, selon une enquête de la Commission Européenne de 2017. Et les nouveaux usages numériques intégrés aux métiers en transforment souvent l’exercice. La généralisation du Cloud va par exemple amener les commerciaux à s’appuyer sur la data pour personnaliser leur discours et à réaliser des démonstrations virtuelles de produits en direct sur tablettes.

La transformation digitale a fait apparaître de nouveaux métiers pour comprendre et optimiser les parcours clients sur les interfaces numériques :

  • le développeur qui est l’un des métiers les plus recherchés,
  • le data analyst qui développe et administre des solutions permettant le traitement et l’exploitation de la masse de données des organisations,
  • l’UX designer qui conçoit et optimise la navigation sur des interfaces en ligne toujours plus nombreuses,
  • le community manager dont le métier s’est professionnalisé en raison de l’importance grandissante qu’a prise la communication dans l’univers du numérique.

Une part importante de ces métiers est aujourd’hui créée hors des secteurs dits numériques, qu’il s’agisse de la banque assurance, du e-commerce, du tourisme… On assiste également à une montée en puissance de domaines technologiques très porteurs comme l’intelligence artificielle ou la cyber-sécurité.

Le bureau 3.0, multiforme et convivial

Avec l’apparition des réseaux modernisés et de la connectivité ambiante, l’espace de travail n’a plus de contrainte spatiale. Les locaux des entreprises, qui ont longtemps été les lieux indispensables et obligatoires de l’activité professionnelle, voient leur place remise en question.
Le numérique permet d’abord le développement du travail à distance. Un salarié peut donc être totalement mobile. Cette évolution vers l’entreprise « libérée » qui repose sur la liberté et l’autonomie de tous ses acteurs est cruciale, à l’heure où la motivation des salariés devient un enjeu prioritaire pour les entreprises.


On vous parle des espaces de coworking ici.
 

Restez informé

Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités dans votre boîte mail.