Inspirez-vous de nos cadeaux illimitééés pour les fêtes

Inspirez-vous de nos cadeaux illimitééés pour les fêtes
Local hero

Beerstorming : la brasserie où le client est vraiment roi

Olivier Ries, 52 ans, et Arthur, 26 ans, sont non seulement père et fils mais aussi les heureux fondateurs de Beerstorming, une brasserie où le client peut brasser sa propre bière et même la voir commercialisée. Concept novateur et inédit, cette brasserie qui a ouvert ses portes en 2015 à Saint‑Gilles a pour objectif de créer la bière qui reflète les envies du public. Arthur et Olivier nous ont donc accueillis à bras ouverts dans leur brasserie pour nous expliquer leur parcours.

Il n’y avait pas de brasserie où le public pouvait brasser sa propre bière.
De la passion est née l’idée

C’est autour de leur passion commune qu’Olivier et Arthur se sont associés pour ouvrir une brasserie pas comme les autres. « J’ai fait carrière dans l’hôtellerie, mais après 25 ans de carrière, j’avais envie de me lancer dans un nouveau projet », nous explique Olivier. « J’ai toujours eu envie d’entreprendre », raconte Arthur. « Tout juste diplômé en commerce international et marketing et grand amateur de bière, Beerstorming était pour moi l’occasion rêvée ! »

Il était cependant hors de question d’ouvrir une énième nouvelle brasserie. Olivier et Arthur voulaient sortir du lot. « On s’est rendu compte qu’il n’y avait pas de brasserie où le public pouvait brasser sa propre bière. Il existe des kits pour faire sa bière à la maison, mais pas avec tout le savoir‑faire et le matériel brassicole », explique Olivier. « La bière a certes quatre ingrédients de base, mais on peut y rajouter ce qu’on veut. Les combinaisons sont infinies ! », ajoute Arthur. « Il arrive que quelqu’un nous annonce qu’il n’aime pas la bière et je lui réponds qu’il n’a simplement pas encore trouvé le type de bière qui lui plaisait ».

Plusieurs têtes valent mieux qu’une

Les ateliers brassicoles organisés jeudi et vendredi sur réservation sont sans conteste le service phare de la brasserie. « Chaque bière est unique et à l’image du groupe ou de la soirée », explique Olivier. « Les ateliers durent quatre heures et demie. Les participants sont encadrés par des maîtres-brasseurs qui leur expliquent le processus de production et les guident. Après avoir brassé leur bière, ils repartent avec un growler de deux litres de leur bière préférée avant de pouvoir, dans trois mois, le reremplir avec leur propre bière. Ils peuvent évidemment déguster nos bières toute la soirée et un repas leur est servi… Histoire de contrebalancer leur alcoolémie », ajoute Arthur en souriant.

« Nous accueillons aussi des teambuildings », révèle Olivier. « Créer sa propre bière de A à Z, poser des choix en groupe, faire des concessions, écouter les autres… C’est une activité parfaite pour resserrer les liens d’une équipe. Tout est laissé entre leurs mains, des ingrédients au nom de la bière ! » La brasserie propose aussi la création de bières spéciales pour certains restaurants, enseignes et événements. « Certaines personnes viennent faire leur bière pour leur mariage, par exemple », révèle Olivier.

Faire preuve d’audace : avoir ce petit grain de folie qui fait toute la différence
La technologie au service de la brasserie collaborative

Tous les trois mois, les bières sont soumises au vote du public. Elles peuvent être goûtées sur place, lors d’une dégustation, ce qui permet aux visiteurs de voter en connaissance de cause. Les votes se font sur Facebook ou sur le site internet. L’utilisation des réseaux sociaux et de la technologie est donc incontournable pour Beerstorming.

Les cinq bières ayant obtenu le plus de likes sont départagées par un jury. « Tout le monde peut faire partie du jury », explique Olivier. « À chaque fois différent, nous veillons à ce que le panel soit varié et représentatif de la société ». « Pour s’inscrire, il suffit de nous envoyer un mail », ajoute Arthur. « Les maîtres-brasseurs expliquent la composition des bières au jury, sans les influencer », développe Olivier. La bière choisie est ensuite commercialisée et remplace l’une des quatre bières au tableau. « La décision appartient vraiment au public. Il arrive que notre préférée ne soit pas choisie et donc jamais commercialisée ! »

Nous avons envie de partager notre passion en toute convivialité.
Our brewery is yours

Pour Olivier et Arthur, il était primordial d’offrir au public une vraie possibilité d’action. Pérenniser une bière qui deviendrait leur marque de fabrique, très peu pour eux. « Notre slogan “Our brewery is yours” résume très bien notre philosophie de vie », explique Olivier. « Cela reflète vraiment notre envie de partager notre passion en toute convivialité », ajoute Arthur.

De l’audace et un grain de folie

Comme tout entrepreneur, ils se sont heurtés à certaines difficultés, mais rien d’insurmontable. La clé du succès ? Innover. « Nous sommes les premiers à lancer une bière CO2-neutral en Belgique, par exemple » révèle Arthur. « Mon conseil ? Faire preuve de courage, de persévérance, mais surtout d’audace : avoir ce petit grain de folie qui fait toute la différence », conclut Olivier.

Restez informé

Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités dans votre boîte mail.