Detail

CommuniThings, un système de stationnement intelligent soutenu par Orange Fab

C’est avec deux de ses anciens collègues qu’Etay Oren a décidé de se lancer dans l’entrepreneuriat il y a quelques années et de fonder CommuniThings, une start-up proposant un système de stationnement intelligent aux villes, entreprises et gestionnaires de parking. Après des débuts prometteurs, la start-up a pu compter sur l’aide précieuse du programme Orange Fab pour poursuivre sa croissance commerciale. Envie d’en savoir plus sur la technologie smart parking ou la collaboration fructueuse entre CommuniThings et Orange ? Suivez le guide !

Le stationnement devient plus facile grâce à CommuniThings

Des automobilistes qui ne trouvent pas de place où se garer, des commerçants qui voient leur clientèle stagner en raison d’une rotation trop faible des véhicules, des autorités qui ont du mal à gérer le stationnement dans leur ville… Voilà les problèmes que souhaitaient résoudre Etay Oren, Ann Demarche et David Gillot lors de la création de leur système de stationnement intelligent. « La technologie smart parking se compose de deux éléments principaux », explique Etay, CEO de CommuniThings. « Les capteurs récoltent des données à chaque place de parking, telles que la présence d’un véhicule ou le temps de stationnement, et une application permet ensuite aux automobilistes de savoir où sont les places disponibles et comment y accéder », poursuit Etay. « Un service transmet également des informations aux autorités municipales et agents de stationnement pour l’envoi des amendes en cas d’infraction, et nous fournissons des statistiques utiles pour mieux gérer le stationnement urbain », ajoute Etay.

La genèse d’une start-up

C’est en 2014 que CommuniThings voit le jour, grâce à l’ambition débordante d’Etay Oren, d’Ann Demarche et de David Gillot, trois anciens collègues et amis de longue date. Après avoir exploré plusieurs pistes pour la création de leur start-up, c’est finalement l’idée du système de stationnement intelligent qui leur semble la plus prometteuse et viable. La peur de se lancer ? Ces trois amis ne l’ont pas ressentie. « Étant donné que nous avions déjà très bien travaillé ensemble et que nous possédions trois profils complémentaires, nous nous sommes dit qu’il serait intéressant de travailler ensemble », explique Etay. Mais pourquoi le nom CommuniThings ? « Notre société s’appelle CommuniThings étant donné que nos capteurs relèvent de l’Internet of Things et que le lien entre les objets repose au centre de nos activités depuis le début », souligne-t-il.

De start-up à scale-up avec l’aide d’Orange Fab

Trois ans après le lancement de leur entreprise, les cofondateurs de CommuniThings ont pu compter sur l’aide d’Orange pour poursuivre leur croissance et entamer la phase de commercialisation de leur système de stationnement intelligent. « Orange Fab est un programme d’accélération pour start-ups dont nous avions besoin pour entamer la phase de commercialisation de nos services. Ce programme nous a permis de revoir notre stratégie commerciale en travaillant avec Orange sur notre business plan et notre approche marketing. Ensemble, nous avons atteint une couverture beaucoup plus large du marché belge et luxembourgeois », explique Etay. « Nous avions appris l’existence d’Orange Fab grâce aux contacts que nous avions dans le monde des télécoms et chez Orange même, et nous avons pris l’initiative de postuler par la suite. »

Explorer de nouvelles pistes

Décisive pour la croissance commerciale de la jeune pousse CommuniThings, l’aide du programme Orange Fab a également permis à Etay et à ses collaborateurs d’identifier de nouveaux projets dans des domaines complémentaires au stationnement intelligent. « La gestion des flottes de véhicules à l’aide de nos capteurs, le tracking des vélos au sein des parkings des entreprises… Nous n’avions pas envisagé ces possibilités avant de participer au programme Orange Fab. C’est ensemble, avec les Account Managers d’Orange, que nous avons rencontré différents profils de clients ayant des besoins différents. Le programme a donc joué un rôle décisif à la fois dans notre croissance commerciale et dans la réalisation d’autres sources de revenus », souligne le CEO de la start-up.

Trouver une idée qui soit commercialisable

Avoir envie de fonder son entreprise est une chose, trouver la bonne idée en est une autre… Avant de miser sur le stationnement intelligent, Etay et ses collaborateurs ont concentré leurs efforts sur des projets bien différents. « Au début, nous travaillions dans le domaine de la qualité de l’air, mais il ne suffit pas d’avoir une bonne solution, il faut aussi trouver une solution qui est rentable », admet Etay. « L’objectif n’est pas uniquement de savoir si votre solution répond à un besoin, mais aussi de savoir qui est prêt à payer pour celle-ci », poursuit-il. « Le stationnement est un problème auquel sont confrontées de nombreuses municipalités ou entreprises, qui sont donc prêtes à investir pour le résoudre. Il y a quatre ans, nous avons enfin réalisé qu’il s’agissait du domaine dans lequel nous avions le plus de chances de croître » conclut Etay.

Restez informé

Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités dans votre boîte mail.