Inspirez-vous de nos cadeaux illimitééés pour les fêtes

Inspirez-vous de nos cadeaux illimitééés pour les fêtes
Local hero

Ecobello : pour un nettoyage durable, efficace et ergonomique

À Alken, en périphérie limbourgeoise, Severine Zels a lancé Ecobello. Il y a cinq ans, elle a fondé son entreprise de produits d’entretien sur le modèle de son père. Alors que lui lançait une nouvelle méthode de nettoyage pour le secteur des soins de santé, Severine faisait, quant à elle,son entrée sur le marché des particuliers. Elle souhaite permettre aux gens de s’acquitter plus vite, plus efficacement et plus durablement de la corvée de nettoyage. Découvrez son histoire et la vision de cette entreprise !

Nettoyer comme Cendrillon ? Plus jamais !

« Il y a quarante ans, mon père a inventé des produits de nettoyage pour le secteur des soins de santé. C’est lui qui a posé les bases du système pour le sol avec lequel je travaille, qui lui a d’ailleurs valu un prix pour l’innovation », explique Severine. La fondatrice d’Ecobello a étudié la criminologie, mais une fois son diplôme en poche, elle a tout de suite commencé à travailler dans la société paternelle. C’est là que la déformation professionnelle est apparue, évidemment. « Quand j’ai vu comment les gens nettoyaient leur maison, j’ai cru être catapultée au Moyen Âge ! Je savais qu’avec Ecobello, je leur ferais gagner un temps précieux », poursuit-elle. Avec ses produits et systèmes de nettoyage innovants, elle économise non seulement du temps, de l’eau et du produit, mais elle rend aussi le nettoyage plus ergonomique. « Oubliez les positions inconfortables à la Cendrillon : avec nos produits, plus besoin de s’accroupir, de se pencher, de s’agenouiller ou de mettre les mains dans l’eau sale », affirme l’entrepreneure.

Avec nos produits, plus besoin de s’accroupir, de se pencher, de s’agenouiller ou de mettre les mains dans l’eau sale
Un mot sur les Ecobellas

Ecobello propose une autre manière de nettoyer. « Pour ce faire, nous organisons des workshops, au cours desquels moi-même ou l’une des Ecobellas expliquons comment utiliser les produits. Les clients apprécient donc instantanément la qualité des matériaux et peuvent tester les produits de nettoyage », affirme Severine. Autrefois, c’est elle qui devait faire de la publicité, mais désormais, elle reçoit de plus en plus souvent des demandes de workshop spontanées. « Ecobello est à présent très populaire », se réjouit-elle. « Une fois qu’on a testé nos produits, il est impossible de s’en passer ! ». La société doit beaucoup au bouche-à-oreille. « Le réseautage est vraiment essentiel. Pas seulement pour moi, mais aussi pour aider les autres. »

La liberté du bonheur

Severine l’avoue, elle a besoin de beaucoup de liberté. Et c’est justement l’un des avantages d’être indépendante. « Quand je m’imagine travailler de 9 heures à 17 heures tous les jours, ça me rend claustrophobe. Je préfère travailler davantage, mais aux moments qui me conviennent. Quant aux risques inhérents au statut, ils ne me font pas peur », affirme-t-elle. Severine commence sa journée en fin de matinée avec de l’administration et des e-mails, ce qu’elle estime être le côté le moins agréable de son métier. Pendant la journée, elle fait de la prospection de clients chez des petits indépendants, comme les vétérinaires, et le soir, elle s’occupe régulièrement des workshops. « Ce n’est que vers minuit ou une heure que mon compagnon et moi pouvons passer du temps ensemble. Mais je ne voudrais pas d’une autre vie », assure-t-elle.

Ecobello : trop durable ?

Un coup d’œil dans les rayons du supermarché suffit pour voir que la concurrence d’Ecobello est grande. « Et en même temps, pas tellement », explique Severine. « Ecobello adopte une approche différente. Nos produits sont par exemple 10 à 20 fois plus concentrés que ceux du commerce. En outre, vous économisez 90 % d’eau et un flacon de produit dure 100 à 200 fois plus longtemps ». Mais ce n’est pas facile de vendre un produit aussi durable. « Puisqu’un produit Ecobello dure près d’un an, les gens en achètent moins. J’ai donc ajouté à la gamme des produits qui s’épuisent plus vite, comme un savon pour les mains ou des tablettes de lave-vaisselle. J’espère que mes clients en achèteront plus souvent. Parfois, je me demande si nous ne sommes pas trop durables », ajoute Severine en riant.

Ecobello permet de gagner en efficacité
Le nettoyage n’épargne personne

Personne n’échappe au nettoyage : Ecobello a donc encore de beaux jours devant lui. « Pour l’instant, nous misons massivement sur le marché des titres-services. Le personnel de ménage travaille dur, et Ecobello leur permet de gagner en efficacité », explique-t-elle. Mais les petites entreprises sont également des clients idéaux, parce que leurs membres nettoient souvent les bureaux eux-mêmes et accordent de plus en plus d’importance à l’écologie. « Pour ces sociétés, chaque minute passée à nettoyer est une minute perdue pour la rentabilité. Ecobello leur offre une solution », garantit Severine.

Le mot d’ordre ? L’authenticité

Severine a toujours voulu faire quelque chose pour la planète. « Tout le monde mène une vie d’enfer et n’a que peu de temps. Si, grâce à moi, on peut réduire les 4 heures de tâche pénible par semaine à 2 h, nul besoin de réfléchir longtemps », affirme-t-elle. « Si je devais donner un conseil aux autres entrepreneurs et entrepreneures, ce serait le suivant : restez authentiques. Ne lancez pas votre affaire pour le profit, faites-le par passion. L’argent que vous allez gagner, c’est une conséquence, mais pas l’objectif en soi », conclut-elle.

Restez informé

Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités dans votre boîte mail.