Inspirez-vous de nos cadeaux illimitééés pour les fêtes

Inspirez-vous de nos cadeaux illimitééés pour les fêtes
Local hero

Odette Lunettes : la marque de lunettes branchée au sens aigu du marketing

Que faire lorsque l’on ne trouve pas son bonheur parmi l’offre de lunettes proposée sur le marché belge ? Prendre le taureau par les cornes et créer sa propre ligne de lunettes, tout simplement ! Et c’est précisément ce qu’on fait Eline De Munck et Bob Geraets. Grâce à leur expérience dans les médias, ces partenaires commerciaux ont su imposer d’entrée de jeu leur marque Odette Lunettes sur le marché des montures. Envie de savoir comment ils s’y sont pris ? Poursuivez votre lecture et faites par la même occasion le plein de précieux conseils.

Votre produit doit être de grande qualité, mais il faut aussi vous démarquer grâce à une histoire forte.
On n’est jamais mieux servi que par soi-même

Odette Lunettes est le fruit d’une envie irrésistible d’entreprendre et d’un amour démesuré pour les lunettes originales. « J’ai cherché pendant longtemps de chouettes montures, mais celles que je trouvais étaient souvent hors de prix. Je ne trouvais tout simplement pas mon bonheur », explique Eline. Quant à Bob, il travaillait à l’époque en tant que réalisateur auprès de la chaîne de télévision sur laquelle présentait Eline. « Je recevais souvent des e-mails de téléspectateurs qui voulaient savoir où Eline avait acheté ses lunettes », raconte Bob. « Nous devions donc chaque fois communiquer le nom d’une marque ou d’un opticien. Il y avait là une belle opportunité commerciale.  Nous voulions tout simplement que les montures soient de notre propre marque », continue-t-il. Eline et Bob ont réfléchi de longs mois durant à leur business plan. « Nous avons visité des bourses et discuté avec plusieurs opticiens. S’il existait un tuto YouTube pour apprendre à créer sa ligne de lunettes, nous l’aurions certainement regardé, mais il n’en existe bien sûr aucun », souligne Eline.

L’expérience média, la principale USP d’Odette Lunettes

« Les lunettes et moi, ça faisait vraiment deux », confie Bob en toute honnêteté. « Pour moi, nous aurions très bien pu vendre des sandales ou des baskets. » Les deux partenaires avaient toutefois conscience de la longueur d’avance dont ils disposaient, à savoir leur expérience dans le monde des médias. Cet argument clé de vente (unique selling proposition, ou USP en anglais) les a grandement encouragés à créer leur marque. « Nous savions comment gérer notre image et nos réseaux sociaux. Après tout, des lunettes ce ne sont toujours que deux branches et des verres, peu importe la marque », fait remarquer Bob avant de céder la parole à Eline : « Votre produit doit être d’une qualité irréprochable, certes, mais dans un secteur vieux comme le monde tel que celui des lunettes, vous devez pouvoir vous démarquer de l’opticien de derrière le coin qui vient lui aussi de lancer sa marque. »

La visibilité du duo a également joué en leur faveur. « Une trop grande attention des médias peut représenter un handicap, mais nous avons utilisé à notre avantage le coup de projecteur qui nous était offert », affirme Eline. Depuis la création de la marque, de nombreuses personnalités ont été aperçues avec des montures Odette Lunettes sur le nez, parmi lesquelles la chanteuse Dua Lipa et le Premier ministre Charles Michel. »

L’entrepreneuriat dans le sang

Pour Bob comme Eline, l’entrepreneuriat, c’est avant tout une histoire de famille. Eline travaille en effet comme indépendante depuis ses 18 ans. « Offrir un service en tant que freelancer n’est pas comparable à la vente d’un produit », constate-t-elle. « Vous n’êtes plus le maillon individuel d’une grande chaîne, vous êtes tout bonnement responsable de l’ensemble des opérations. Les petits entrepreneurs qui témoignent d’une ambition dévorante doivent souvent travailler dur, mais c’est précisément ce qui rend l’aventure excitante et passionnante. Se poser tranquillement le soir dans son canapé ne fait pas partie du récit, mais vous constatez rapidement avec plaisir les progrès que vous accomplissez. » Lorsque Bob et Eline pensent détenir une idée prometteuse, ils l’appliquent pour ainsi dire le jour même. « Au sein d’une grande entreprise, cela prendrait probablement plus de temps », raconte Eline.

Go big or go home

La journée de travail type de Bob et Eline ? « Un foutoir incommensurable ! », dit Eline en rigolant. « Notre devise est la suivante : fais les choses correctement, ou ne les fais pas. C’est pour cela que nous avons installé notre magasin éphémère dans la magnifique Osterriethhuis du Meir, en non dans une petite boutique sombre de la rue perpendiculaire à la rue parallèle à… » Les fondateurs d’Odette Lunettes estiment en effet qu’il faut parfois prendre des risques pour se démarquer de la concurrence.

Les idées ne manquent d’ailleurs pas pour l’avenir. « Je dis parfois que nous voulons devenir le nouveau Ray-Ban. The sky is the limit ! Bob devient fou quand je dis ça », s’amuse Eline. « De nous deux, c’est moi qui garde probablement le plus les pieds sur terre », admet Bob. « J’estime qu’il faut avancer pas à pas et j’ai conscience qu’avant d’atteindre le ciel, il faut d’abord escalader une montagne. »

Notre devise est la suivante : fais les choses correctement, ou ne les fais pas
Se mettre au travail, tout simplement

Le meilleur conseil que Bob et Eline auraient à donner aux autres entrepreneurs ? « Tout simplement se retrousser les manches et se mettre au travail », explique Bob. « De nombreuses personnes nous demandent comment nous avons lancé la marque Odette Lunettes », raconte Eline. « Et la réponse est simple : nous nous sommes bougés, nous avons fait nos recherches ! » Selon le duo d’entrepreneurs, il est toutefois nécessaire que votre projet ait du sens et que plusieurs facteurs jouent en votre faveur pour pouvoir vous lancer. « Ensuite, il faut simplement avoir le cran de sauter le pas », affirme Bob.

Bob et Eline soulignent aussi l’importance d’un bon réseau. « Demandez à vos parents de vous aider, allez sonner chez des connaissances pour demander une aide financière, soumettez vos idées créatives à des amis et comptez sur leur soutien émotionnel », conseille Bob. Eline poursuit : « Démarrer sa propre affaire seul est impossible. Vous devez savoir ce dont vous êtes capable, mais aussi ce dont vous n’êtes pas capable. Il est parfois sage d’externaliser certaines opérations. » Dès le départ de leur aventure, les fondateurs d’Odette Lunettes ont investi dans un back office digital lié à leur stock et à leur fichier clients. « Nous conseillons vraiment à tout le monde d’en faire de même. Fini le temps perdu à remplir des tableaux Excel ou à passer des commandes. Investir dans l’informatique est super important », conclut Bob.

À la recherche d’une nouvelle paire de lunettes ? Découvrez l’assortiment d’Odette Lunettes !

Restez informé

Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités dans votre boîte mail.